Cycle « Violences de guerre » – 1er octobre 2012: Regina Mühlhäuser: « Conquêtes » Violences sexuelles et relations intimes : les soldats allemands en URSS (1941-1945)

Le livre sera présenté par l’auteure, Regina Mühlhäuser, et discuté par Elissa Mailänder, professeure associée en histoire contemporaine à Sciences Po (CHSP).

Lundi 1er octobre 2012, 17h-18h30
Sciences Po, salle de conférences,
rez-de-chaussée
56, rue Jacob, 75006 Paris

Contact :
ransinan(AT)ciera.fr ou
carole.gautier(AT)sciences-po.fr

Entrée libre dans la mesure des places disponibles.

« Le livre de Regina Mühlhäuser sur la violence de guerre porte bien au-delà de la Seconde guerre mondiale. Les exemples du camp d’Abu Graib ou des viols de masse pendant la guerre de Yougoslavie démontrent que le sujet est toujours d’actualité. » Harald Welzer, Deutschland Radio Kultur

Les crimes sexuels commis par les troupes d’occupation allemandes en Union soviétique pendant la Seconde guerre mondiale correspondent à un phénomène extrêmement répandu, quoique jamais exploré par la recherche jusqu’à présent. Regina Mühlhäuser analyse les violences sexuelles et le large spectre des pratiques hétérosexuelles des membres de la Wehrmacht et de la SS, – prostitution, bordels militaires, sexe en échange de nourriture ou de protection, relations intimes consenties pouvant conduire à des demandes d’autorisation de mariage. En même temps, elle situe ces pratiques dans le cadre plus large des représentations de la masculinité et de la sexualité qui prévalaient à l’époque. Le travail de Regina Mühlhäuser apporte une nouvelle pierre à la connaissance des politiques sexuelles national-socialistes, notamment dans le contexte du front de l’Est. Il constitue une étape incontournable dans la compréhension des interactions entre masculinité, violence et sexualité en temps de guerre.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *