Genre et guerre : une perspective de l’intersectionnalité

6ème congrès international des recherches féministes francophones qui se tiendra à l’Université de Lausanne du 29 août au 2 septembre 2012 – Imbrication des rapports de pouvoir : Discriminations et privilèges de genre, de race, de classe et de sexualité

Thématique 10. Violences – Atelier 10.2

Genre et guerre : une perspective de l’intersectionnalité

La recherche féministe francophone a montré un intérêt croissant pour l’étude des rapports sociaux de sexe dans les conflits armés. À partir des ces travaux, nous avons appris comment les conflits avec leurs institutions/organisations de référence façonnent les identités de genre. Cependant, le genre n’agit jamais isolément. Cet atelier vise à complexifier notre regard sur les conflits, en interrogeant comment le genre s’entrecroise avec d’autres rapports de pouvoir. Nous proposons ici quelques axes de réflexion, sans exclure d’autres approches possibles.

Militarisation. Les conflits armés comportent toujours la mise en place d’une culture de guerre qui ordonne la société à travers les lignes de race/ethnicité et de classe. Quant à la sexualité, elle est réprimée ou imposée, exploitée ou mise à profit, mais toujours contrôlée. Comment basculent les rapports sociaux lorsque la guerre est vue comme l’unique solution possible ?

Organisations armées. Les guerres comportent l’organisation de la force par les identités et les corps. Comment l’identification de race, classe, âge, religion s’entrelace à la hiérarchisation des sexes dans les organisations armées ? Comment l’aptitude/inaptitude physique détermine l’inclusion/exclusion ou la proximité au pouvoir martial ?

Ennemis. Dans les conflits, l’espace entre nous et l’ « autre » (l’adversaire/l’ennemi, racial-racialisé/sexuel-sexualisé) est aussi celui de l’imbrication des rapports de pouvoir. Pourtant, cette distinction n’est pas toujours claire. Par exemple, des soldates américaines violées par leurs camarades considèrent les hommes de leur propre camp comme l’ennemi numéro un.

Violence. Comment et à quel moment des individus, auparavant marginaux dans un système de guerre (femmes, enfants), ont accès aux armes et à la violence ? L’accès aux armes constitue-t-il une transgression ou une adéquation aux normes de genre, race et classe ?

L’atelier sera ouvert à la réflexion autant théorique que méthodologique de chercheurs, doctorants ou militants.

Responsable : Ilaria Simonetti (Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS) – Laboratoire d’Anthropologie Sociale (LAS), simchah08@gmail.com ).

Délai de soumission des communications : 31 janvier 2012. Modalités de soumission d’une proposition de communication. La longueur d’une proposition ne doit pas dépasser 300 mots (2000 signes, espaces compris). La soumission des propositions se fait en ligne : http://sphinx2.unil.ch/, cliquez sur « 6e congrès féministe ». Site web du congrès : http://www.unil.ch/rff2012

CFP : Violence Studies Conference 2012

The Humanities Research Institute at the University of Newcastle invites academics from a wide a variety of disciplines — including anthropology, art, criminology, history, international relations, law, literature, psychology, philosophy, political science and sociology — to submit proposals for panels and individual papers at its conference, Histories of Violence, to be held in the city of Newcastle from 21-23 August 2012.

Plenary speakers: 

Arjun Appadurai, New York University

Rosemary Gartner, University of Toronto

Gyanendra Pandey, Emory University

The program committee welcomes panels and paper proposals that deal with the history of violence in the broadest sense, in all parts of the world, from the fifteenth century to the present day. In order to complement the Humanities Research Institute’s continuing strengths in the history of violence, the Committee encourages proposals that involve histories of gender and race, cultural history, and religious history.

The Committee also invites submissions from scholars working in war, murder, mass murder and atrocity.

We invite prospective participants to submit a presentation proposal for one of the following parallel session options: 30-minute panel presentations; a 90-minute workshop; or a jointly presented 90-minute round table session. For more information refer to Conference website.

To defray costs for postgraduate students, the Humanities Research Institute is offering competitive scholarships.

All submissions should be electronic and should be submitted before 1 May 2012.

Participants will be notified by 1 June 2012. Please include the following information:

1. Panel title & short, one paragraph description.

2. Paper proposals for each paper (no more than half a page).

3. The CVs of all participants.

4.  Email address of designated contact person.

All inquiries and submissions should be sent to:

A/Prof Philip Dwyer, Philip.Dwyer@newcastle.edu.au

Prof. Lyndall Ryan, Lyndall.Ryan@newcastle.edu.au