«Le viol des hommes»: analyse de commentaires

Par Marc Le Pape, sociologue, membre du Crash

Dans la note précédente  «Viols d’hommes en temps de guerre: les hommes aussi», j’ai évoqué l’article de Will Storr, «The rape of men», publié par The Observer le 17 juillet 2011.
L’article est résumé ainsi par la rédaction: «In this harrowing report, Will Storr travels to Uganda to meet traumatised survivors, and reveals how male rape is endemic in many of the world’s conflicts». Au centre du reportage, l’histoire d’un jeune Congolais, violé, au Kivu (RD Congo), par douze hommes d’une bande armée. Il réussit à fuir et se réfugie en Ouganda (à Kampala) où il est pris en charge médicalement par le Refugee Law Project (Makerere University), dont le directeur est un médecin anglais, le docteur Chris Dolan. Interviewé, Dolan met en cause l’usage restrictif de la notion de genre adopté par nombre d’organisations qui considèrent que seules les femmes sont victimes de violences sexuelles. Manifestement Will Storr adhère à cette critique.

LA SUITE ICI